Le Décalogue de Satan : La lutte de la papauté contre la Franc-Maçonnerie et les Droits de l'Homme (1738 - 1989)

Référence:

29,00 €

De nombreux documents inédits ou introuvables retracent le complot maçonnique depuis trois siècles (1717-1989), dévoilent les origines maçonniques de la déclaration des Droits de l'Homme de 1789. Les papes condamnent ces droits monstrueux (Pie VI), qui entraînent la damnation des âmes. La révolution mondiale se développe depuis deux siècles en s'appuyant sur les principes de 1789. Elle a même gangrené le clergé ! Vatican II (d'Eux) n'est qu'un écho de la doctrine élaborée dans les loges au XVIIIe siècle.

Lettre Préface de Monseigneur Marcel Lefebvre

Quantité

  • Garanties sécurité : Paiement sécurisé & garantie d'un Service Clients disponible 6 jours sur 7.
Toutes nos transactions sont sûres et garanties car nous utilisons la norme de sécurité SSL (Secure Socket Layers) la plus répandue et la plus fiable actuellement sur Internet. Garanties sécurité : Paiement sécurisé & garantie d'un Service Clients disponible 6 jours sur 7. Toutes nos transactions sont sûres et garanties car nous utilisons la norme de sécurité SSL (Secure Socket Layers) la plus répandue et la plus fiable actuellement sur Internet.
  • Politique de livraison : Nous garantissons la bonne réception de votre commande. En cas de perte, nous vous réexpédierons votre commande. Politique de livraison : Nous garantissons la bonne réception de votre commande. En cas de perte, nous vous réexpédierons votre commande.
  • Politique retours : GDG Éditions vous proposent de retourner la plupart des articles dans un délai de 30 jours suivant leur réception. Politique retours : GDG Éditions vous proposent de retourner la plupart des articles dans un délai de 30 jours suivant leur réception.

Mgr Marcel Lefebvre loua l'auteur d'avoir écrit cette histoire du complot maçonnique contre la chrétienté :

Vous avez courageusement montré comment s'est tramée cette opération diabolique ; je vous félicite vivement. Il est toujours utile de manifester la vérité d'une histoire que les amis de la Révolution présentent d'une façon mensongère.

À l’instar de Pie VI, les papes condamnèrent, avant Vatican II, ces droits monstrueux qui entraînent la damnation des âmes.


Ainsi, une révolution mondiale se développe depuis deux siècles en s’appuyant sur les principes talmudistes. Elle a même gangrené le clergé ! Vatican II n’est qu’un écho de la doctrine élaborée dans les loges au XVIII° siècle.


Ces pages dévoilent à cet effet l’étrange mise en scène de l’intronisation dans les loges de Jean XXIII, l’implication de Paul VI avec le KGB dans l’assassinat de prêtres envoyés en mission secrète en Union soviétique. Ce pape juif sodomite collaborait dans ses œuvres criminelles avec un certain Alighiero Tondi, devenu prêtre en 1936 à la demande d’une section spéciale du Parti communiste italien et entraîné à l’espionnage à l’Université Lénine de Moscou. Destitué par Pie XII, il retourna à Rome après l’avènement de Paul VI avec sa femme communiste, qui fut élue membre de la Ve Législature en 1968.


C’est dans cet empire soviétique lié aux talmudistes et à Satan, que l’architecte Stjusev construisit en 1932 le Mausolée de Lénine, dédié au prince des Ténèbres… D’ailleurs, conformément à ces mêmes influences, le juif Karl Marx était un sataniste de la secte de Johanna Southcott qui vénérait la déesse Shilo.


Comme nous le constatons, Vatican II n’est pas épargné par le satanisme : c’est même une des têtes de l’hydre et de la Synagogue de Satan : le Dr Joseph Lichten (né Lichtensztul), juif d’origine polonaise, américain, membre de la Franc-Maçonnerie juive du B’naï B’rith et de l’Anti-defamation League qu’il représentait officiellement à Rome, chargé d’affaires de l’État d’Israël auprès du Saint-Siège, se voit conférer le 1er juillet 1986, par Jean-Paul II, l’ordre de saint Grégoire avec la dignité de commandeur. En 1990, le « pape » décerne cette même distinction au pédo-sataniste Jimmy Savile. Ce proche ami du prince Charles se faisait notamment embaucher dans les hôpitaux pour y violer les cadavres. Plusieurs frères maçons assisteront à ses funérailles à la cathédrale de Leeds, le 8 novembre 2011. Jean-Paul II avait aussi côtoyé la famille Solvay, impliquée dans l’affaire Dutroux. Visiblement, Jean-Paul II était proche des juifs et des pédo-satanistes.


Le présent ouvrage, dont l’auteur reste anonyme, fait également toute la lumière sur la révolution dite « française » et ses mêmes principes talmudistes et lucifériens. Et, nous apprenons que si le cardinal Fleury, premier-ministre de Louis XV, interdit la maçonnerie en 1737, les loges tranchèrent en revanche la tête de Louis selon le rituel maçonnique kadosch ; et que les révolutionnaires talmudistes tentèrent de gazer les vendéens !

Un vrai génocide celui-là !

Fiche technique

Hauteur
21
Largeur
14,8
Épaisseur
3,5 cm
Poids
640 gr
Qualité
Neuf
Langue
Français
Thème
Forces occultes, Franc-maçonnerie, Histoire de l’Église, Vatican II
ISBN
978-2-35115-065-8
Auteur
ANONYME, Préface de Mgr Lefebvre
Volumes
1
Nombre de pages
480

Références spécifiques